Toutes nos vignes sont enherbées
Un tri minutieux de la vendange, pour un goût préservé
Un Raisin mûr et sain !
Nous élevons nos vins en bouteille,
pour les sortir qu'au meilleur moment !
Grappe en fleur
La fleur de la vigne, moment crucial où tout se joue !
En cave : un seul outil,
la pompe pour les remontages
On est vigneron de la plantation au verre
Respectons notre milieu et notre eau, base notre artisanat
Un bon vin se fait dès la taille, avec patience et délicatesse
Un bourgeon, qui craint le gel,
Protégeons-le, bougie à la cire de bois, éolienne.
Pas d'hélico, pas de grand feu,
Du stress et des nuits sans dormir
Le vin chez les Couly, une histoire de famille
mais surtout une histoire d'équipe !
Une règle au travail : aimer ce que l'on fait et sourire
En cave, on surveille tous les jours, pour agir le moins possible
L'ébourgeonnage : un geste précis pour réduire la concurrence et la pression au maladie sans risque !
La biodiversité est à préserver, tous les jours !
Elle est source de vie !
Les auxiliaires de la vigne font le travail pour nous bien souvent !
Le vin se vit jusqu'au verre, avec comme mot d'ordre le goût avant tout
Mais surtout le vin, c'est le partage !
Pour une vinification en levure indigène et sans sulfite,
une cave impeccable est nécessaire !
Mais avant tout : un raisin récolté à parfaite maturité
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Le respect et l’expression la plus pure du terroir, nous pourrions ainsi résumer notre philosophie en quelques mots. Notre objectif est de produire des vins de qualité qui représentent au mieux notre terre et nos lieux-dits. Nos raisins restent donc séparés par terroir de la vigne à la bouteille ! 

Nous avons la chance de trouver sur notre petite exploitation de 23hectares très morcelés, une très grande diversité de sol, calcaire, sable, sable sur calcaire ou encore argile calcaire. C’est cette diversité qui est à la base de notre travail. Mais le terroir s’étend plus loin qu’à travers le sol. Il comprend le microclimat de chaque parcelle, l’orientation, la pente, l’environnement construit ou naturel de la parcelle, mais aussi les levures qui sert naturellement sur le raisin et l’homme qui fait le vin. 

C’est donc avec cette vision que nous travaillons nos vignes. Grâce aux techniques de tailles, d’ébourgeonnage et de conduite de la vigne, nous pouvons faire baisser les rendements pour gagner en qualité et en expressions original de chaque terroir. La recherche permanente du point d’équilibre entre stress et bien être de la plante permet aux vignes d’aller puiser dans les ressources de chaque terroir et en fait la typicité de chaque vin.

Le label HVE ou  la haute valeur environnementale est un label du ministère de l’agriculture qui certifie les pratiques écologiques et d’agroecologique des exploitations agricoles. Concrètement il y a 4 grands champs d’actions à mener :

Les traitements : il s’agit bien sûr de réduire au maximum ces-derniers, de ne traiter que quand cela est nécessaire. Nous n’utilisons plus d’insecticides, ni d’herbicides sur nos champs.

Les fumures : ils s’agit de raisonner les apports nutritifs des plantes en favorisant des techniques douces et respectueuses de l’environnement. Apport des bois de tailles, dispersion de paille ou enherbement avec des légumineuses ou des céréales afin de satisfaire aux besoins en carbone et azote des plantes.

L’eau : il s’agit de réduire un maximum l’utilisation de l’eau. Nous gardons et retraitons l’ensemble de nos eaux de lavage des outils agricoles pour éviter toute pollution. De plus nous possédons notre propre station d’épuration pour les eaux de lavages à la cave.
La biodiversité : nous voulons préserver au maximum la faune et la flore de nos parcelles. Arbres isolés, haies, talus, enherbement haut, zones non régulées, murs en pierre sèches sont ainsi préservés et installés dans nos vignes. Cette biodiversité est de plus utiles pour notre raisin, car elle comporte de nombreux prédateurs de ravageurs de la vigne, et offre au gibier une nourriture qui prévient de tout dégât sur la vigne.

Minutie, patience, rigueur résument au mieux notre travail à la vigne. Des travaux d’hiver à la vendange, nous devons nous adapter à chaque terroir, chaque parcelle, chaque pied de vigne. 

P&B Couly

 La taille permet de réguler nos rendements (volontairement plus bas que la règle de l’appellation), mais aussi de nous adpater au changement climatique et au risque de gelés tardives. 

Au début du printemps, nous combattons les éventuelles gelées grâce aux bougies de cire et aux tours anti-gels.

Les travaux en vert jusqu’à l’été, (relevage, rognage, ébourgeonnage, effeuillage), nous permettent de limiter la pression phytosanitaire, de réguler la croissance de la vigne, et de concentrer son énergie sur la production de beaux et sains raisins.

Puis les vendanges arrivent, à nous de choisir la meilleure méthode de vendanges, le jour et l’heure pour chaque parcelle, pour optimiser ce que la nature nous donne!

Enfin avant l’hiver, nous repartons très vite dans les vignes, pour préparer la saison d’après, semis d’engrais verts, remplacement des pieds manquants, réparation des palissages…

Le travail au champ : un éternel recommencement.

En cave, nous souhaitons prolonger le travail fait à la vigne. Chaque parcelle est vinifiée séparément. Nos vins sont fermentés et élevés en cuve inox, matériaux le plus neutre. Nous procédons à des vinifications sans sulfite et grâce au levure indigènes du raisin. De plus nos vins de terroirs ne voient pas de barrique, nous souhaitons préserver l’authenticité et l’expression  du sol de la parcelle et du micro climat de chaque vigne. 

L’élevage de nos vins se fait en bouteille, pour se faire de manière plus douce et plus longue. Nous proposons nos vins à la vente qu’après le temps d’élevage nécessaire, pouvant aller à 5 ans pour certaines cuvées.
En résumé : plus nous travaillons à la vigne plus le travail est facile en cave !

Notre nouveau chai construit en 2010, nous a permis d’avoir à notre disposition un outil moderne qui facilite le travail de vinification.

Ce bâtiment est économe en énergie car il est enterré. Son toit composé de terrasses de vignes nous assure une température constantes, été comme hiver d’environ 15°C sans climatisation (les vignes en terrasses sur le toit sont plantés de raisin de table qui nous donne notre cuvée de jus de raisin).

La vendange arrive de plein pied au dessus des cuves, ce qui permet de limiter l’utilisation de pompes pour remplir les cuves et de préserver le grain de raisin

Ces 2 termes parfois incompris sont la base de notre réflexion écologique et de protection de la biodiversité.

 

L’agroécologie est un système de culture qui consiste à utiliser les fonctionnalités offertes par différentes espèces par améliorer nos cultures tout en préservant les ressources naturelles.  Elle réintroduit de la diversité dans les systèmes de production agricole et restaure une mosaïque paysagère diversifiée et le rôle de la biodiversité comme facteur de production est renforcé, voire restauré.

Exemple : Nous réalisons des engrais verts (semis de plantes fixatrices d’azote) entre nos rangs, nous préservons les haies et arbres dans les vignes qui abritent des prédateurs de parasites du raisin

 

Nous avons pour objectif de produire d’ici à 2025  sur une parcelle de 4 hectares une parcelle 100 % en agro écologie (Haie d’arbre tous les 8 rangs, haie de fruitier autour de la parcelle, ruches, sous bois, pâturage …) 

L’éco-pâturage est une solution alternative pour la gestion écologique des terrains par des d’animaux herbivores. Il utilise leur mode d’alimentation pour assurer la préservation de l’environnement en pâturant sur de l’herbe et d’autres types de végétation.

Cette technique à faible impact environnemental permet tout particulièrement de préserver les zones difficiles d’accès

Exemple : nous avons lancé des essais de pâturage de Poules dans les vignes en 2020, 2022 verra certainement le début des essais de moutons dans les vignes, avant pourquoi pas d’autres animaux. Nous espérons ne plus tondre nos enherbements d’ici 2024 et utiliser uniquement des animaux !

Tous les ans, nous mettons en place des essais. Nous suivons les résultats grâce au soutien de l’IFV et de la Chambre d’agriculture 37. Nous travaillons sur les éco-pâturage, la gestion du rang, l’arrêt du travail du sol sous le rang mais aussi sur la faune auxiliaire et la biodiversité. 

Nos objectifs :progresser, innover, essayer, protéger !

Le monde du vin peut sembler parfois inaccessible, trop luxueux, réservé aux professionnels. Alors qu’en fait, c’est un monde de partage et de plaisir avant tout. Il n’y a pas de petit vin, il y a que des vins de goût et d’envie. Toute occasion de partage est une bonne occasion pour ouvrir une bouteille, à 2, à 3, à 10, à 100, à 1000… 
C’est pour cela que nous organisons des évènements dans l’année accessible à tous, pour retrouver le plaisir de la dégustation et du vin. Mais avant d’en profiter, à nous de faire des bons vins différents car à chaque occasion, son vin !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Translate »